Adaptation et créativité !

Mes affaires sont prêtes ! Demain j’ai le plaisir d’aller jouer à domicile pour l’anniversaire d’un enfant.
Au programme : concert + magie + sculpture sur ballons !

Par rapport à la situation que nous vivons tous et qui complique sérieusement le métier d’artiste, jouer à domicile peut s’avérer une belle solution pour certains. Dans mon cas elle est parfaite, d’autant que j’ai tout revu mon équipement afin d’optimiser le temps d’installation, l’espace et le son de la « formule maison ».

Je peux ainsi jouer à domicile (concert ou contes) mais aussi pour pour des crèches, écoles, centres de loisirs, médiathèques etc… Afin de respecter les réglementations imposées (distanciation etc…), il m’est possible de jouer plusieurs fois d’affiler devant un « petit public ».
Adaptation et créativité ! N’hésitez-pas à me contacter pour toutes questions sur le sujet.

Je suis fier de vous présenter…

En novembre 2019 j’ai eu le grand plaisir d’enregistrer la bande son du nouveau spectacle de La Compagnie Les Contes Perdus nommé : Pffiou… Que d’émotions ! Un spectacle doux et profond sur le monde des émotions.

Résumé de ce spectacle avec des marionnettes : « P’tit Bonhomme est là… il ne sait pas… il ne comprend pas… Pourtant les autres enfants rient, chantent, pleurent.. Pourquoi pas lui ? Il a bien cette petite lueur au fond de son coeur, mais ces deux-là ne se comprennent pas…. C’est son petit Eclat d’âme, il s’aperçoit que P’tit Bonhomme ne ressent rien, n’a pas d’émotion, ne sait pas les exprimer.. il décide donc de lui faire rencontrer tous ces « sentiments » afin qu’il puisse découvrir ce qui est enfoui en lui ».

Pour la bande son, enregistrée au studio la Cave Sonore en collaboration avec mon frère Sebastien Bédé, j’ai eu le grand bonheur d’utiliser mes instruments fétiches tel que le spacedrum, le ukulélé (tenor), l’harmonica, le zion drum et diverses percussions. Mon frère y a apporté sa touche avec du piano, et des sons venus de l’espace grâce au mini-moog et au pocket piano.

Photo by Guillemette Silvand

À l’arrivée vous obtenez 17 pistes de spacedrum pour voyager à l’intérieur, dans le monde des émotions, ainsi que plusieurs pistes consacrées aux différentes émotions.

Photo by Guillemette Silvand

Je suis très heureux du résultat et j’espère que cela vous plaira ! L’album est disponible à l’écoute en ligne avec le lecteur ci-dessous (et c’est gratuit) et vous pouvez le télécharger pour 7 euros minimum. Bonne réception à vous et n’hésitez surtout pas à me dire votre ressenti…

Puisse le spectacle rester toujours vivant !

Vendredi 31 janvier 2020 j’ai eu le plaisir de proposer mes contes dans le cadre de la soirée Contes en Pyjama à la Maison de Quartier du Cyprié à Balma ! Une soirée magnifique pour moi et je crois aussi pour le public venu en nombre. Quand les Enfants et Parents sont au diapason j’ai l’impression d’avoir embarqué tout le monde dans mon « univers » et cela m’exalte au plus au point car l’étiquette jeune ou grand public n’a plus lieu d’être ! Tous les enfants sont connectés car comme j’aime bien dire aux grands en début de représentation : un adulte c’est un enfant qui a grandi ! C’est une des joies essentielle de mon « métier »! Merci à l’équipe de la maison de Quartier et à la Mairie de Balma pour la mise en place et leur excellent accueil !

Puis samedi matin 1er février j’ai joué mon spectacle LA SYMPHONIE DE LA VALISE 1 – LE BLUES DE LA GIRAFE pour les familles d’Aussonne (31). Une représentation gratuite offerte par la mairie qui fait un excellent travail pour que chacune et chacun, petits et grands, accèdent à la culture sous toutes ces formes ! Et là encore quel bonheur ! Une belle centaine de personnes embarquées dans « ma valise » pour une grande heure de spectacle comme ce moment où je demande 3 princesses pour m’aider à faire pousser une fleur et qu’elle vienne à 6 ou quand je fais chanter que les enfants puis que les dames puis que les hommes ! Du spectacle vivant comme j’aime ! Et puis une belle émotion quand des adultes viennent avec les yeux qui brillent et le sourire pour me dire qu’ils ont aimer ce moment !

Après plus de 10 ans de « métier » (et plus de 10 ans que je tourne toujours LA SYMPHONIE DE LA VALISE 1), je dois reconnaître que je ne suis pas lassé du tout ! Je sens que l’énergie du jeu a évolué pour être plus encrée en moi si on peut dire et que tant qu’elle est là je continue car il me paraît absolument impensable de faire des spectacles de la sorte sans cœur ou juste pour faire un statut d’intermittent ! Je crois que plus l’on va vers son authenticité plus on est à même de l’offrir et de la partager !

Je crois que le secret d’une « réussite » réside avant tout dans le cœur que l’on y met à la réaliser plus que dans l’attente de son résultat.

Alors un grand merci à tous, aux structures qui proposent du spectacle vivant et aux personnes qui lâchent les écrans pour vivre et partager une expérience humaine et joyeuse ! Vivement la suite 🙏🌟

Toujours une joie même après 10 ans !

C’était vachement bien pendant 2 jours au Cabaret Le Robinson – Les Crevettes Musclées à Le Vernet ! Une belle énergie, une sacrée interactivité avec les enfants et les grands ! Ça fait du bien et c’est toujours une sacrée joie de jouer ma toute première création LA SYMPHONIE DE LA VALISE 1- LE BLUES DE LA 🦒 qui fête ses 10 ans 🌟
Un grand merci pour l’accueil chaleureux à toute l’équipe du super Cabaret et bien sûr merci grand au public chéri d’être venu 💙 Je reviendrai 🌻🌟

« Quand j’étais petit », jamais je n’aurai cru que j’aurai tous ces jouets…

Autour de mes 20 ans environ, je me passionné déja pour les instruments de musique un peu atypiques. À l’époque je faisais de la batterie, j’avais une guitare et un ukulele, un harmonica, un djembé et un balafon. Franchement je ne savais pas jouer de la plupart de ces instruments, sauf la batterie qui sortait du lot car j’en pratiquais pas mal au début en mettant la radio à fond et en jouant par dessus. J’avais un grand désir de jouer mais je me demandais si ce n’étais pas plus judicieux de se focaliser sur un seul instrument et d’en tirer le meilleur. Et bien non ! Je n’ai pas voulu choisir et je ne regrette pas ! Je voyage avec ses instruments du monde que je fais sonner avec mon feeling et je suis très heureux qu’ils soient présent sur mon nouvel album : QUAND J’ÉTAIS PETIT 🌟